Les Devoirs du Serviteur : Une Bouchée Halal, Le Mutisme, La Patience

Jan 27, 2021 par

Les Devoirs du Serviteur : Une Bouchée Halal, Le Mutisme, La Patience

Mahmud Sâmi Ramazanoğlu

Le cher maître Mahmud Sâmi Ramazanoğlu k.s écrivit cette lettre destinée à Muammer Yaşar Olkun rh.a. en 1957. Ainsi, nous vous l’exposons, à vous nos chers lecteurs, dans le but qu’elle soit une ordonnance spirituelle.

A l’attention de Muammer Yaşar…

Bismillahirrahmanirrahim[1]

As Salam Alaykoum[2] :

J’ai bien reçu votre lettre. Après l’avoir lue et comprise, je suis très satisfait de votre souhait de la recherche du salut et du droit. Qu’Allah ﷻ vous récompense de la meilleure des manières. Amin[3].

Comme l’indique votre rêve à la suite des propos mentionnés dans votre écrit, le repentir est tout d’abord recommandé. C’est une réalité.

En effet, comme un Hadith prophétique le précise, celui qui continue à l’assimilation du repentir avec regret, finesse et sincérité dans le cœur quand il se trouve spirituellement devant Allah ﷻ, notamment à l’aurore, il est dit qu’Allah ﷻ le bénira par des bienfaits tant matériels que spirituels, en lui permutant son chagrin en bonheur et élargissant sa détresses demeurée étroite. Par conséquent, Allah ﷻ lui accordera tous ces bienfaits par des voies inattendues.

Mais en revanche ceux qui agissent indignement dans leurs actes cultuels et d’adoration seront affligés par le chagrin et la tristesse comme mentionné dans un autre Hadith.

Ainsi donc, l’attention que doit porter un croyant dans ses affaires mondaines ainsi qu’en matière de servitude, ce qui lui est imposé, est d’une part essentielle, et d’autre part, importante.

1- Alors, il est nécessaire de porter une grande importance à ce que nos repas soient bons et agréables. Pour cela, il faut que les bouchées soient licites et d’autre part, il faut éviter, par précaution, toutes les bouchées douteuses. Il en va de même pour les consommations fortuites.

2- Il est également important que la langue agisse avec silence pour éviter qu’elle tombe dans l’erreur. D’autre part, notamment lorsqu’une agitation fébrile se manifeste chez l’être humain, il devra vaincre cette colère. Et cela n’est possible qu’à travers le silence de la langue. Car comme mentionné dans un des Hadiths prophétiques, la langue est une principale cause de la plupart des péchés commis par l’être humain. Il en va de même pour ceux qui souhaitent obtenir le salut ; qu’ils préservent leur langue.

3- Lorsqu’un croyant se trouve, face aux difficultés mondaines, éprouvé par ses biens, ses enfants ou sa famille, il doit invoquer son Seigneur avec patience en Lui délégant les choses, tout en se considérant imparfait. Il ne doit pas faire preuve d’ignorance dans ses adorations, notamment lors des jours honorables, tels la nuit du 15ième jour de Chaabane[4], le mois du Ramadan, en particulier ses dix derniers jours. Il doit saisir ces occasions selon sa capacité et les revivifier à travers différentes adorations afin d’en tirer pleinement profit.

Qu’Allah ﷻ nous honore par le salut et le bonheur dans ce bas-monde et dans l’au-delà. Amine.

L’ultime invocation : « Louange à Allah, Le Maître de l’Univers ! ».

20 Rajab 1377 / SÂMİ


[1].       Cette formule dite « Basmala » signifie « Au Nom d’Allah » est utilisée au commencement de tout acte entrepris par un Musulman. Car à travers cette formule, le croyant se réfugie auprès de son Seigneur contre toutes les malices du démon, et cherche également la bénédiction et la grâce divine dans ces actes-là.

[2].       Formule destinée à Allah ﷻ dans le but qu’Il exauce les implorations effectuées.

[3].       Cette expression signifie « Que la paix soit sur vous ».

[4].       Le 8ième mois du calendrier hégirien.

Articles liés

Tags

Partager

Exprimez-Vous