Quelques recommandations pour bien lire le Saint Coran

Jan 30, 2013 par

Quelques recommandations pour bien lire le Saint Coran

L’une des caractéristiques qui distingue l’Islam des autres religions est son Livre : le Saint Coran,la Parolerévélée et préservée de Dieu Exalté. Il demeure le plus grand miracle offert au Prophète Muhammad (S.A.V.). Ce Livre qui contient les tout premiers mots du Créateur de l’univers est assurément le plus beau don accordé à l’humanité.

Ce Livre est unique ; de ce fait, la relation du musulman avec lui doit aussi être unique. L’Islam est aussi bien un mode de vie et un système complet non seulement pour toute société, mais également pour l’individu en particulier. Il ne peut être séparé de la vie quotidienne car, pour le musulman, l’Islam est lié à la vie quotidienne. De même, notre relation avec le Saint Coran doit être vivante et ininterrompue. Imaginez un instant que, pour une raison ou une autre, vous vous sépariez de la personne que vous aimez le plus. Et puis, un jour, vous recevez une lettre de sa part. Certainement, vous n’attendrez pas un jour de plus pour la lire, la toucher, ou du moins la regarder plusieurs fois par jour. De même, le Saint Coran est une lettre qui nous est personnellement adressée de la part de notre Créateur et Soutien. Nous ne devrions donc jamais passer une seule journée sans l’avoir lu, ne serait-ce que quelques versets. Il n’y a pas de barrière entre les yeux d’une personne et son cœur. Si nous lisons ou entendons quelque chose, cela est filtré à travers nos oreilles et notre intelligence. En revanche, si nous voyons directement quelque chose, cela va droit au cœur, sans intermédiaire ou explication. Dans mon pays (la Hongrie), une femme a accepté l’Islam simplement après avoir lu le Saint Coran. Elle disait à ce propos : « une religion qui possède un si beau livre ne peut être que véridique ! » Ainsi, nous devrions aiguiser tous nos sens afin de recevoir le message contenu dans le Livre de Dieu. Nous devrions le lire, le réciter par cœur, écouter d’autres le réciter et méditer sur la signification de ces pages. Cependant, afin d’obtenir les plus hautes récompenses consécutives à notre lecture du Saint Livre, il nous faut garder en esprit quelques règles de comportement :

Ne négligez pas le Livre de Dieu 

Notre lecture du Saint Coran doit être quotidienne pour que notre relation avec Dieu soit vivante et incessante. Notre Prophète (S.A.V.)  a dit :

« Lisez le Coran, car au Jour du Jugement, il intercédera pour celui qui le lisait. »

« La différence entre celui qui récite le Coran et celui qui ne le récite pas est semblable à la différence entre la vie et la mort. »

Un jour, j’ai rencontré une très vieille dame. C’était une âme pétrie de simplicité, sa vie était magnifique et comblée des bienfaits de l’Islam. Elle possédait une étagère sur laquelle étaient disposés des exemplaires du Saint Coran. Chaque jour, elle les prenait un par un et lisait quelques versets de chaque exemplaire. Intriguée, je lui demandais pourquoi elle ne lisait pas simplement un seul exemplaire ? Elle me répondit :

« Mon Seigneur dit dans Son Livre : « Et le Messager dira : Ô mon Seigneur, en vérité, mon peuple a vraiment pris ce Coran pour une chose délaissée. » (Coran 25/30) Au Jour du Jugement, je ne veux pas être de ceux qui l’ont négligé. Par conséquent, chaque jour, je lis quelques versets de chaque exemplaire. »

Il va sans dire que son amour pour le Livre de Dieu me fit fondre en larmes.

Apprenez le Saint Coran 

Notre Prophète (S.A.V.) a dit : « le meilleur parmi vous est celui qui apprend et enseigne le Saint Coran. » (Hadith rapporté par Bukharî)

Ainsi donc, nous devons accomplir les efforts nécessaires pour apprendre au maximum les paroles de notre Seigneur. Notre Prophète (S.A.V.) a dit aussi : « Celui qui, dans sa vie, ne retire rien de sa lecture du Saint Coran est semblable à une maison en ruine. »

En réfléchissant au fait suivant, si tous les livres disparaissaient soudainement de la surface de la terre, le seul livre qui pourrait être rétabli de manière identique serait le Saint Coran car de nombreux musulmans et musulmanes en aurait mémorisé des portions importantes. En outre, le Seigneur a promis de préserver ce Livre jusqu’à la fin des temps. N’est-ce pas une position honorable que de participer à Son dessein et de saisir notre part dans la préservation de Son Livre ?

Pratiquez-le

Ce n’est pas suffisant de mémoriser les paroles de Dieu, aussi faut-il pratiquer ses enseignements et être en accord avec eux. L’Imam Ghazalî écrivait :

« Si un homme, portant dix épées, se trouve dans une région inhospitalière et que cet homme soit un brave guerrier ;  et si un terrible lion l’attaquerait, pensez-vous qu’il pourrait affronter l’animal sans utiliser ses armes ? »

Ainsi, connaître les commandements du Seigneur n’est pas suffisant, il faut aussi que notre vie y soit conforme.

Lire régulièrement

Les actions les plus aimées du Seigneur sont celles qui sont faites régulièrement, même si elles sont peu nombreuses. Nous devons chaque jour consacrer du temps pour la lecture du Saint Coran. Si notre lecture s’arrête à une page par jour, faisons-le donc régulièrement ; c’est mieux que de lire cinquante pages d’affilée et ensuite négliger le Livre pendant des semaines. Ainsi, progressivement, nous pouvons augmenter notre capacité de lecture. Le meilleur moyen est de choisir un moment précis de la journée ; par exemple, après la prière de l’aube ou bien entre la prière dite « du vigile » (tahajjud) et la prière de l’aube qui est le moment le plus propice. Lorsque nous en achevons la lecture, nous ne devons pas le ranger sur l’étagère et le laisser là indéfiniment, mais nous devons continuer à le lire et ne jamais l’abandonner.

Lire avec respect

À chaque fois que nous nous organisons pour lire le Saint Coran, il est important de réaliser que nous lisons les paroles de notre Créateur. Le Saint Coran n’est pas un livre ordinaire parce qu’il contient les paroles incréées et éternelles du Tout-Puissant. Cependant, nous sommes en droit de lui accorder plus de respect que tout autre livre. Ce respect doit être exprimé au niveau physique et spirituel.

D’un point de vue spirituel, la meilleure façon de respecter le Saint Coran est de vivre selon ses préceptes et de le considérer comme un manuel qui nous dirige vers toutes les sphères de l’existence. Nous ne devons pas nous opposer à ses paroles et à ne pas les considérer comme des plaisanteries.La Parolede Dieu demeure Sa première et Sa dernière Parole. Si celle-ci affirme quelque chose, il n’y a aucune place pour l’objection ou pour quelque argument.

D’un point de vue physique, il y a quelques règles de comportement à adopter afin de lire le Saint Coran de la meilleure manière :

Lire en état de pureté

Pour lire le Saint Coran, il faut être physiquement et mentalement en état de pureté. La pureté physique signifie à la fois la propreté de l’endroit où nous lisons et la pureté rituelle du lecteur. En d’autres termes, personne ne doit toucher le Saint Coran sans avoir préalablement accompli les ablutions (wudu). La pureté mentale signifie être conscient du fait que nous sommes en train de lire les paroles du Seigneur des mondes tout en pénétrant dans Sa Présence.

Lire en ayant une bonne intention

Lorsque nous lisons le Livre de Dieu, notre première intention doit être de gagner la satisfaction divine ainsi que la récompense consécutive à cette action parce que celle-ci nous permet d’entrer dans Son intimité.  Nous ne devons pas exhiber notre lecture et rester discret de peur que les gens s’aperçoivent de nos bonnes actions. Nous ne devons pas non plus nous considérer supérieurs aux autres à cause de nos actes d’adoration. Par cette conduite ostentatoire, nous pouvons facilement perdre toutes les récompenses que nous avions acquises. Le maître persan Saadi écrivit l’histoire suivante dans son fameux recueil  « Le jardin des roses » (Gulistan) :

« Je me souviens qu’au cours de ma pieuse enfance, je me levais la nuit, accroché à la dévotion et à l’abstinence. Une nuit donc, j’étais assis avec mon père et restais éveillé en tenant le Saint Coran sur mes genoux. Les gens dormaient autour de moi.

« Pourquoi, dis-je à mon père, nul, parmi tous ces gens, ne lève la tête et se prosterne ? Tous sont aussi endormis que s’ils fussent morts ! »

Mon père répondit : « Mon cher enfant, je préférerais de loin te savoir endormi comme eux plutôt que de les juger de la sorte. »

Un ami me raconta cette autre histoire :

« Je séjournais chez l’une de mes sœurs. Une nuit, je me réveillai et vit ma sœur en train de lire le Saint Coran. Il y avait un interstice ouvert entre les rideaux de la pièce et elle lisait à travers un fin rayon de lumière provenant des lampadaires extérieurs. Je lui ai demandé pourquoi elle ne s’était pas tournée là où il y avait plus de clarté. Elle me répondit qu’elle ne voulait pas que d’autres la voient ainsi réveillée, car cet acte d’adoration était lié entre elle et son Seigneur. »

Débuter et terminer par des invocations

Si nous commençons et finissons notre lecture par toutes sortes d’invocations prononcées par notre Prophète (S.A.V.), nous serons en mesure de gagner davantage de récompenses.

Lire de préférence face à la Qibla

Tenir le Livre au-dessus du niveau du nombril. Ne jamais le poser par terre. Ne jamais disposer d’autres livres au-dessus de lui. Ne jamais mettre quelque chose entre ses pages, pas même un stylo. Si la lecture est achevée, prendre garde à bien le refermer et à ne pas poser la face imprimée vers le bas. Ne pas humidifier ses doigts lorsque les pages sont tournées et lorsque la lecture est terminée, déposer le Livre sur l’étagère la plus haute au-dessus de tout autre livre.

Lire à plusieurs

Se rassembler à plusieurs pour lire le Livre de Dieu est une bonne habitude. Selon notre Prophète (S.A.V.), lorsque des musulmans se rassemblent dans le but de lire le Saint Coran, les anges se rassemblent également autour d’eux. Viennent alors la sérénité et la miséricorde qui les enveloppent. Dieu mentionne leurs noms à ceux qui vivent dans Sa proximité. Les nuits de jeudi et les vendredis sont des occasions propices pour se réunir chez quelqu’un et lire ensemble le Saint Coran. Nous devons en fin de compte utiliser cette possibilité pour connaître davantagela Paroledu Seigneur ainsi que nos coreligionnaires.

Lire en méditant

On raconte que notre Prophète (S.A.V.), lorsqu’il lisait le Saint Coran, méditait ensuite sur son contenu. Par exemple, quand il lisait un passage ayant trait au Feu de l’Enfer, il stoppait aussitôt sa lecture et cherchait refuge en Dieu. De même, lorsqu’il s’agissait d’un extrait relatif aux supplications adressées au Seigneur, il cessait immédiatement sa lecture et Le suppliait. Ainsi, nous aussi, nous devons suivre son exemple. Il ne suffit pas simplement de prononcer des mots, mais réfléchir en même temps à ce qu’ils veulent exprimer. Nous ne pouvons pas affirmer aimer Dieu si nous ne Le connaissons pas et c’est d’abord à travers Son Livre que nous sommes appelés à Le connaître.

Veuille le Seigneur nous soutenir dans toute bonne action susceptible de nous apporter Son amour. Qu’Il veuille accepter nos efforts et nous accorder la compréhension de la profondeur de Son Livre. Qu’Il veuille nous accorder également la miséricorde d’agir selon Sa Parole et de faire du Glorieux Coran le printemps et la richesse nourricière de nos vies.

Amin.

Halima Hanif

Articles liés

Tags

Partager

Exprimez-Vous