Les vertus de l’oignon face à l’ostéoporose

Nov 30, 2012 par

Les vertus de l’oignon face à l’ostéoporose

Dans le Saint Coran, le verset relatif aux oignons est exprimé de la sorte :

« Et (rappelez-vous), quand vous dîtes : « ô Moïse, nous ne pouvons plus tolérer une seule nourriture. Prie donc ton Seigneur pour qu’Il fasse sortir de la terre ce qu’elle fait pousser, de ses légumes, ses concombres, son ail (ou blé), ses lentilles et ses oignons ! » (Al Baqara,  2 : 61)

 

Ce verset coranique témoigne de la miséricorde d’Allah, lorsqu’Il répondit aux demandes des Juifs qui voulaient changer de nourriture. En effet, ces derniers désiraient manger  autre chose que les cailles et la manne envoyées par Allah. De même il ressort que les nourritures citées dans ce verset représentent les dons qu’Allah attribue à Ses créatures.

On trouve également cité ceci dans un hadith :

« Si une personne consomme de l’ail et de l’oignon, il est préférable qu’elle reste chez elle ; il lui est déconseillé d’aller à la mosquée. Dans le cas où cette personne veut nécessairement en manger, elle doit les faire cuire au préalable. »

Dans ce hadith, on dénote d’une part une mise en garde adressée à tous ceux qui, en consommant ces aliments, pourraient nuire au confort d’autrui en raison de la mauvaise odeur émanant de leurs bouches ; et d’autre part ce hadith est un rappel pour tout ce qui concerne les bienfaits de l’oignon. Toutes ces grâces salutaires pour l’homme seront exprimées plus bas.

L’oignon qui, comme l’ail, fait partie de la famille des liliacées est une plante qui produit des fleurs blanches ou roses durant la période s’écoulant de juin à août. On utilise ses tubercules et ses feuilles vertes qui mesurent entre 50 à 100 cm. De nos jours, ces tubercules sont cultivés partout dans le monde.

 

Rappel historique

L’oignon est l’un des légumes les plus anciens issus de l’agriculture. Tout comme l’ail, l’oignon a été largement utilisé par les Égyptiens. À cette époque, lors de la construction des pyramides, l’oignon fut également l’une des plantes les plus utilisées pour protéger les ouvriers des maladies contagieuses. Les Égyptiens ont même considéré l’oignon sec comme étant le symbole de l’univers.

Pour éviter sa détérioration

Il existe des oignons de type blanc, jaune et rouge. Cependant, les oignons dits «  échalotes » sont ceux qui, après avoir été plantés, se développent en formant une petite tête à l’échelle de 2 cm en moyenne durant la première année. Une fois extrait du sol, l’état brillant de la couche extérieure de l’oignon doit avoir un bel aspect. En ce qui concerne les oignons jaunes et rouges, il est conseillé de maintenir leurs coquilles fragiles dans un lieu sec. L’oignon  ne doit pas être conservé dans un endroit contenant déjà des pommes de terre, car l’humidité dégagée par ces dernières le rendrait plus mou.

 

Ses valeurs nutritives

Les valeurs nutritives présentes dans 100 gr d’oignon sec et cru sont les suivantes :

Calories : 38 ; Protéines : 1 ,5 gr ; Glucides : 9 gr ; Cholestérol : 0 ; Matières grasses : 0,1 grammes ; Fibres : 0,6 gr ; Phosphore : 56 mg ; Calcium : 27 mg ; Fer : 0,5 mg ; Sodium : 10 mg ; Potassium: 157 mg ; Magnésium: 12 mg ; Vitamine A : 40 UI ; Vitamine  B1 : 0,03 mg ; Vitamine  B2 : 0,04 mg ; Vitamine  B3 : 0,2 mg ; Vitamine  B6 : 0,1 mg ; Acide folique : 10 mg ; Vitamine C : 10 mg ;  Vitamine E : 0,3 mg.

 

Certaines valeurs nutritives de l’oignon vert sont plus élevées que l’oignon sec, d’autres sont également encore plus basses. Les valeurs nutritives de l’oignon vert sont les suivantes :

Calories : 45 ; Protéines : 10,5 gr ; Glucides : 1 g ; Calcium : 40 mg ; Sodium : 5 mg ; Potassium : 231 mg ;  Vitamine : 20 UI ; Vitamine C : 25mg ; Traces de lipides et de fibres.

 

Son utilité

Comme on vient de le voir, en matière de composition, l’oignon est de ce fait un végétal important qui contient de la vitamine A, B et C. Avec ces propriétés, il renforce le mécanisme de défense de l’organisme en lui donnant une immunité très efficace contre les infections grippales. Il est également utilisé pour la diminution de la tension artérielle en cas d’hypertension. L’iode et les sels minéraux qui le composent sont assez importants ; ajoutez à cela une faible quantité calorique, il est ainsi recommandé à toute personne désirant perdre du poids. De plus, grâce à son action de purification des bronches et d’éradication de la toux, il est fortement conseillé en cas de maladies telles que le choléra, la tuberculose et les infections pulmonaires. L’oignon contient entre autres dans sa composition un pourcentage élevé de  sulfures qui nous brûlent et font larmoyer nos yeux. Le sulfure est une substance nécessaire pour tous ceux qui rencontrent des difficultés avec l’acné pendant l’adolescence.

La substance glycoside présente dans la composition de l’oignon diminue le taux de sucre dans le sang ; de ce fait, il est préconisé contre le diabète. La propriété la plus importante est son influence effusive, car elle augmente les mouvements des intestins ; en même temps, ceux-ci sont débarrassés des gaz. En raison de sa qualité dissolvante en acide urique, c’est un végétal ô combien bénéfique pour les reins. Selon certains, l’oignon peut apaiser les douleurs des reins ainsi que les douleurs rhumatismales. L’oignon expulse l’eau et l’urée retenues dans l’organisme, il en est de même pour ce qui concerne l’excès de sel et les toxines. Tout en désinfectant les intestins et les poumons, il assure un effet antiseptique dans l’organisme. De même, il empêche l’intoxication de nos organes consécutivement aux pourrissements  des aliments dans les intestins. Il agit efficacement contre les vers solitaires qui peuvent siéger dans nos intestins.

 

L’oignon guérit notamment  les piqûres des abeilles et des insectes. Une fois que le dard de l’abeille est retiré, on frotte avec un morceau  d’oignon l’endroit où le corps a été piqué. En cas d’abcès dentaire, on peut masser la partie douloureuse avec un oignon sec, ce qui peut éradiquer les douleurs et prévenir l’infection. On constate que les substances antioxydantes contenues dans l’oignon entravent la croissance des tumeurs ; en particulier, on remarque  la diminution du risque de contracter le cancer de l’intestin, du larynx, de l’ovaire et du rein chez les personnes qui consomment fréquemment des oignons.

 

Comment le consommer : cuit ou cru ?

En tant qu’ingrédient très utilisé dans la cuisine, il n’y aucune différence entre l’oignon cru et cuit.

Tout comme chaque aliment cru, l’oignon contient plein de vitamines bénéfiques pour notre organisme, celles-ci tendant à diminuer sous l’effet de la cuisson.

 

L’oignon face à l’ostéoporose (maladie des os)

Selon une revue scientifique, les résultats de recherches expérimentales menées sur des souris montrent qu’un composant contenu dans l’oignon blanc sec solidifierait les os et demeurerait donc très utile pour prévenir la dissolution des os. Les chercheurs confirment qu’une alimentation équilibrée, sans aucune consommation d’alcool et de cigarettes, complétée par une activité sportive, peuvent ainsi éviter l’obésité. Ces mesures primordiales demeurent nécessaires pour conserver nos os sains et solides.

Les chercheurs ont affirmé lors de leurs expériences que l’oignon blanc sec est très efficace contre la dissolution des os chez les hommes âgés de 65 ans et les femmes atteintes de ménopause. En effet, ces scientifiques ont remarqué qu’il y a un amaigrissement des os  chez les souris nourris avec de l’oignon blanc sec, tandis que l’état des os des autres souris  présente un changement moindre.

Sur des souris nourries à l’oignon blanc sur lesquelles les scientifiques ont aussi administré l’hormone parathyroïdienne connue pour être la cause de la dissolution des os, ils ont diagnostiqué qu’une partie des cellules infectées par cette hormone a été guérie. (The Journal of Agriculture and Food Chemistry, 12 avril 2007)

 

Pour éviter l’irritation des yeux

Au-delà de ses bienfaits, l’oignon conserve néanmoins un inconvénient : dès qu’on commence à l’éplucher, nos yeux se mettent aussitôt à larmoyer. Heureusement qu’il existe quelques astuces pour palier à cela. Certains cuisiniers conseillent de laver l’oignon et même de le trancher sous un filet d’eau. Une autre technique consiste à respirer non pas par le nez, mais par la bouche dès qu’on commence à découper le légume. De ce fait, le sulfate d’allyle contenu dans l’oignon s’oriente vers nos poumons au lieu de nous piquer les yeux en entrant par les narines sous l’action de notre respiration.

Voici également quelques idées qui semblent inaccoutumées :

Vous pouvez placer une cuillère en métal entre les dents avant de commencer la découpe de l’oignon ou placer un morceau de citron entre les lèvres, ou encore un carré de sucre ou alors une tranche de pain dans la bouche, de cette manière, ces différents accessoires vous serviront de bouclier et seront imprégnés du  sulfate  à la place de vos yeux.

En plus de ces conseils, il en existe d’autres qui consistent à découper l’oignon en commençant  par son  sommet et en finissant  par le bourgeon.

On peut tout aussi bien le mettre une heure au frigo avant de l’éplucher.

Mais l’avis le plus insolite reste celui-ci : avant de commencer la découpe, munissez- vous de lunettes que l’on utilise pour la natation !

Quel que soit votre choix, et même si vous ne choisissez aucune de ces solutions proposées, vous continuerez certainement d’éplucher vos oignons en larmoyant.

Nejla Baş

 

Articles liés

Tags

Partager

3 Commentaires

  1. oukala dalila

    le oignon ne fait pas la diminution de la tension mai il augmenter la tension , l’ail oui il diminuer la tension

  2. macha Allah. vraiment macha Allah

Exprimez-Vous