LES LIVRES RÉVÉLÉS DANS LE SAINT CORAN ET LA SUNNA

Nov 12, 2013 par

LES LIVRES RÉVÉLÉS DANS LE SAINT CORAN ET LA SUNNA

قُلْ آمَنَّا بِاللّهِ وَمَا أُنزِلَ عَلَيْنَا وَمَا أُنزِلَ عَلَى إِبْرَاهِيمَ وَإِسْمَاعِيلَ وَإِسْحَقَ وَيَعْقُوبَ وَالأَسْبَاطِ وَم أُوتِيَ مُوسَى وَعِيسَى وَالنَّبِيُّونَ مِن رَّبِّهِمْ لاَ نُفَرِّقُ بَيْنَ أَحَدٍ مِّنْهُمْ وَنَحْنُ لَهُ مُسْلِمُونَ

 « Dis : « Nous croyons en Allah, à ce qu’on a fait descendre sur nous, à ce qu’on a fait descendre sur Abraham, Ismaël, Isaac, Jacob et les Tribus, et à ce qui a été apporté à Moïse, à Jésus et aux prophètes, de la part de leur Seigneur : nous ne faisons aucune différence entre eux; et c’est à Lui que nous sommes Soumis ». » (Saint Coran, al-Imrân, 3/84)

Notre Omnipotent Seigneur le Créateur, Législateur et Juge du Jour suprême s’adresse de la sorte à notre Maître Muhammad al Mustafa (pbsL). Il lui ordonne d’exprimer et de communiquer cet ordre à ceux qui le suivent (et donc nous), sa croyance dans ce qui a été apporté à Moussa, Jésus et aux prophètes dont une des plus importantes parties est la succession des « livres révélés »  qui sont détaillés dans le Noble Coran et la Sunna prophétique.

ALLAH A TRANSMIS SES LIVRES PAR L’INTERMÉDIAIRE DE SES MESSAGERS :

لَقَدْ أَرْسَلْنَا رُسُلَنَا بِالْبَيِّنَاتِ وَأَنزَلْنَا مَعَهُمُ الْكِتَابَ وَالْمِيزَانَ لِيَقُومَ النَّاسُ بِالْقِسْطِ

« Nous avons effectivement envoyé Nos Messagers avec des preuves évidentes, et fait descendre avec eux le Livre et la balance, afin que les gens établissent la justice … »[1]

On peut noter ici que notre Seigneur parle du Livre et non pas des Livres dans le sens où Il a transmis Sa religion par l’intermédiaire de révélations successives et par étape que furent les livres précédant le Coran.

LA RÉVÉLATION DES LIVRES A ÉTÉ FAITE EN PLUSIEURS ÉTAPES.

يَمْحُو اللّهُ مَا يَشَاء وَيُثْبِتُ وَعِندَهُ أُمُّ الْكِتَابِ

« Allah efface ou confirme ce qu’Il veut en l’Ecriture primordiale est auprès de Lui. »[2]    

Ce verset revêt une très grande importance dans le processus de la révélation qu’Allah fait de Son Livre qui enseigne la foi exclusive dans Son Unicité (Tawhid). Ainsi donc, dans ce verset Allah nous explique qu’Il confirme ce qu’Il veut des Écritures originelles. Cela explique entre autre la révélation par étape du verset concernant la prohibition de l’alcool.

C’est par ailleurs confirmé en ce qui concerne les premières écritures et révélations par le Messager de Dieu (pbsL) qui a dit :

« Les parchemins d’Ibrâhim (as) ont été révélés la première nuit de Ramadan. La Torah a été révélée six jours après le début de Ramadan. L’Evangile a été révélé treize jours après le début de Ramadan. Enfin, la révélation du Coran a débuté pendant les dix derniers jours de Ramadan. »

Selon Wathilah Ibnoul asqa (ra) le Prophète (pbsL) a dit :

« La Torah est descendue du ciel 6 jours après le début de Ramadan; l’Evangile après le 13ème jour ; les Psaumes après le 18ème jour et le Qour’an 24 jours à compter du début de Ramadan. »[3]

NOMBRE DE LIVRES TRANSMIS PAR ALLAH

Abou Dharr al Ghifari (ra) raconte :

« J’ai dit : Ô Prophète ! Combien de Livres Dieu a-t-il révélé ? Il a dit : Cent quatre Livres, 50 à Chith, 30 à Idris, 10 à Ibrahim, 10 à Moussa avant la Tawrat (Torah), la Tawrat, al-‘Injil, az-Zabour et le Coran. »[4] 

LES FEUILLES D’ABRAHAM

Allah évoque ce que les feuilles d’Abraham et de Moïse (as) disent :

أَفَرَأَيْتَ الَّذِي تَوَلَّى وَأَعْطَى قَلِيلًا وَأَكْدَى أَعِندَهُ عِلْمُ الْغَيْبِ فَهُوَ يَرَى أَمْ لَمْ يُنَبَّأْ بِمَا فِي صُحُفِ مُوسَى

وَإِبْرَاهِيمَ الَّذِي وَفَّى أَلَّا تَزِرُ وَازِرَةٌ وِزْرَ أُخْرَى وَأَن لَّيْسَ لِلْإِنسَانِ إِلَّا مَا سَعَى وَأَنَّ سَعْيَهُ

سَوْفَ يُرَى ثُمَّ يُجْزَاهُ الْجَزَاء الْأَوْفَى وَأَنَّ إِلَى رَبِّكَ الْمُنتَهَى

« Vois-tu celui qui s’est détournédonné peu et a [finalement] cessé de donner? Détient-il la science de l’Inconna’Issable en sorte qu’il voit? Ne lui a-t-on pas annoncé ce qu’il y avait dans les feuilles de Moïse et celles d’Abraham qui a tenu parfaitement [sa promesse de transmettre] qu’aucune [âme]: ne portera le fardeau (le péché) d’autrui, et qu’en vérité, l’homme n’obtient que [le fruit]: de ses efforts; et que son effort, en vérité, lui sera présenté (le jour du Jugement). Ensuite il en sera récompensé pleinement, et que tout aboutit, en vérité, vers ton Seigneur. »[5]

قَدْ أَفْلَحَ مَن تَزَكَّى وَذَكَرَ اسْمَ رَبِّهِ فَصَلَّى بَلْ تُؤْثِرُونَ الْحَيَاةَ الدُّنْيَا وَالْآخِرَةُ خَيْرٌ وَأَبْقَى إِنَّ هَذَا لَفِي الصُّحُفِ

 

الْأُولَى صُحُفِ إِبْرَاهِيمَ وَمُوسَى

« Réussit, certes, celui qui se purifie, et se rappelle le nom de son Seigneur puis prie.

Vous préférez la vie de ce monde alors que la vie dernière est meilleure et plus durable. Oui, ceci est certes dans les Feuilles anciennes, Les Feuilles d’Abraham et de Moïse. »[6]

Abou Dharr (ra) rapporte : « Je demandai au Messager de Dieu (pbsL) » : « En quoi consistaient les feuillets de Ibrahim? » Il me répondit : « Ils étaient des exemples : Ô roi tyran et infatué ! Je ne t’ai pas envoyé pour bouleverser le bas monde, plutôt pour répondre à la supplique de l’opprimé, car Je l’exaucerais même si elle m’était adressée par un mécréant. Un homme, à moins qu’il ne soit un forcené, doit disposer de quatre heures : une pour s’entretenir en tête-à-tête avec son Seigneur, une deuxième pour se juger lui-même, une troisième pour méditer sur tout ce que Dieu a créé, et une quatrième pour vaquer à ses besoins, manger et boire.

Un homme perspicace ne doit effectuer un voyage que pour trois buts : acquérir une provision pour un rendez-vous inévitable, ou des biens pour sa subsistance ou un voyage d’agrément qui ne comporte aucun péché. Cet homme sage doit aussi connaître l’époque où il vit, s’occuper de ses propres affaires et contenir sa langue. Car quiconque considère que ses paroles font partie de ses œuvres, il ne traite de ce qu’il le concerne…/… »[7]

LES FEUILLETS DE MOUSSA [SOUHOUF MOUSSA)(A.S.)

إِنَّ هَذَا لَفِي الصُّحُفِ الْأُولَى صُحُفِ إِبْرَاهِيمَ وَمُوسَى

« Oui, ceci est certes dans les Feuilles anciennes, Les Feuilles d’Abraham et de Moïse. » [8]

Parmi ce qui figurait dans ces feuillets Allah (le Très-Haut) a dit :

أَمْ لَمْ يُنَبَّأْ بِمَا فِي صُحُفِ مُوسَى

وَإِبْرَاهِيمَ الَّذِي وَفَّى

أَلَّا تَزِرُ وَازِرَةٌ وِزْرَ أُخْرَى

وَأَن لَّيْسَ لِلْإِنسَانِ إِلَّا مَا سَعَى

وَأَنَّ سَعْيَهُ سَوْفَ يُرَى

 

« Ne lui a-t-on pas annoncé ce qu’il y avait dans les feuilles de Moïse

et celles d’Abraham qui a tenu parfaitement [sa promesse de transmettre]

qu’aucune [âme] ne portera le fardeau (le péché) d’autrui,

et qu’en vérité, l’homme n’obtient que [le fruit] de ses efforts;

et que son effort, en vérité, lui sera présenté (le jour du Jugement. »[9]

Abou Dharr (raa) rapporte :

« …/…« Je lui demandai ensuite: « Quels étaient les feuillets de Moïse? ».

Il me répondit: « Ils n’étaient que des leçons: « Je m’étonne comment peut se réjouir un homme qui croit fermement à la mort. Je m’étonne comment peut rire un homme qui croit à l’Enfer. Je m’étonne pourquoi s’évertue un homme qui croit au destin. Je m’étonne comment peut se fier au bas monde un homme qui constate ses vicissitudes. Je m’étonne pourquoi un homme qui croit au Compte Final et n’œuvre pas » ! » [10]

LA TORAH – AL TAWRAT

La Torah qui contient des lois est un guide et une lumière à Moïse (Moussa) (as). Allah le Très Haut dit :

وَكَيْفَ يُحَكِّمُونَكَ وَعِندَهُمُ التَّوْرَاةُ فِيهَا حُكْمُ اللّهِ ثُمَّ يَتَوَلَّوْنَ مِن بَعْدِ ذَلِكَ وَمَا أُوْلَـئِكَ بِالْمُؤْمِنِينَ

إِنَّا أَنزَلْنَا التَّوْرَاةَ فِيهَا هُدًى وَنُورٌ يَحْكُمُ بِهَا النَّبِيُّونَ الَّذِينَ أَسْلَمُواْ لِلَّذِينَ هَادُواْ وَالرَّبَّانِيُّونَ وَالأَحْبَارُ بِمَا اسْتُحْفِظُواْ مِن كِتَابِ اللّهِ وَكَانُواْ عَلَيْهِ شُهَدَاء فَلاَ تَخْشَوُاْ النَّاسَ وَاخْشَوْنِ وَلاَ تَشْتَرُواْ بِآيَاتِي ثَمَنًا قَلِيلاً وَمَن لَّمْ يَحْكُم بِمَا أَنزَلَ اللّهُ فَأُوْلَـئِكَ هُمُ الْكَافِرُونَ

وَكَتَبْنَا عَلَيْهِمْ فِيهَا أَنَّ النَّفْسَ بِالنَّفْسِ وَالْعَيْنَ بِالْعَيْنِ وَالأَنفَ بِالأَنفِ وَالأُذُنَ بِالأُذُنِ وَالسِّنَّ بِالسِّنِّ وَالْجُرُوحَ قِصَاصٌ فَمَن تَصَدَّقَ بِهِ فَهُوَ كَفَّارَةٌ لَّهُ وَمَن لَّمْ يَحْكُم بِمَا أنزَلَ اللّهُ فَأُوْلَـئِكَ هُمُ الظَّالِمُونَ

« Mais comment te demanderaient-ils d’être leur juge quand ils ont avec eux la Torah dans laquelle se trouve le jugement d’Allah? Et puis, après cela, ils rejettent ton jugement. Ces gens-là ne sont nullement les croyants. 

Nous avons fait descendre le Torah dans laquelle il y a guide et lumière. C’est sur sa base que les prophètes qui se sont soumis à Allah, ainsi que les rabbins et les docteurs jugent les affaires des Juifs. Car on leur a confié la garde du Livre d’Allah, et ils en sont les témoins. Ne craignez donc pas les gens, mais craignez-Moi. Et ne vendez pas Mes enseignements à vil prix. Et ceux qui ne jugent pas d’après ce qu’Allah a fait descendre, les voilà les mécréants.

« Nous y (Torah) avons prescrit: vie pour vie, œil pour œil, nez pour nez
oreille pour oreille, dent pour dent. Les blessures tombent sous la loi du talion
. »[11]

La Torah annonce la venue de Muhammad (pbsL) et décrit les croyants:

الَّذِينَ يَتَّبِعُونَ الرَّسُولَ النَّبِيَّ الأُمِّيَّ الَّذِي يَجِدُونَهُ مَكْتُوبًا عِندَهُمْ فِي التَّوْرَاةِ وَالإِنْجِيلِ

« Ceux qui suivent le Messager, le Prophète illettré qu’ils trouvent écrit (mentionné) chez eux dans la Torah et l’Evangile…/… »[12]

مُّحَمَّدٌ رَّسُولُ اللَّهِ وَالَّذِينَ مَعَهُ أَشِدَّاء عَلَى الْكُفَّارِ رُحَمَاء بَيْنَهُمْ تَرَاهُمْ رُكَّعًا سُجَّدًا يَبْتَغُونَ فَضْلًا مِّنَ اللَّهِ وَرِضْوَانًا سِيمَاهُمْ فِي وُجُوهِهِم مِّنْ أَثَرِ السُّجُودِ ذَلِكَ مَثَلُهُمْ فِي التَّوْرَاةِ وَمَثَلُهُمْ فِي الْإِنجِيلِ كَزَرْعٍ أَخْرَجَ شَطْأَهُ فَآزَرَهُ فَاسْتَغْلَظَ فَاسْتَوَى عَلَى سُوقِهِ يُعْجِبُ الزُّرَّاعَ لِيَغِيظَ بِهِمُ الْكُفَّارَ وَعَدَ اللَّهُ الَّذِينَ آمَنُوا وَعَمِلُوا الصَّالِحَاتِ مِنْهُم مَّغْفِرَةً وَأَجْرًا عَظِيمًا

« Muhammad est le messager de Dieu. Ceux qui sont avec lui sont durs aux mécréants, miséricordieux entre eux ! Tu les verras s’incliner, se prosterner, recherchant la grâce de Dieu et Sa satisfaction. Leur marque est sur leurs visages la trace de prosternations. Voilà l’image que l’on donne d’eux dans la Torah. »[13]                                       

2. AZ-ZABOUR (appelé le PSAUTIER ou les PSAUMES) :

Les Psaumes ont été révélés à notre maître David (Dawoud) (psl):

وآتينا داود زبورًا   

« Nous avons révélé à Dawoud les Psaumes. »[14]

Le Coran nous informe que le Psautier affirme que les gens de bien hériteront de la terre :

وَلَقَدْ كَتَبْنَا فِي الزَّبُورِ مِن بَعْدِ الذِّكْرِ أَنَّ الْأَرْضَ يَرِثُهَا عِبَادِيَ الصَّالِحُونَ

« Et très certainement Nous avons écrit, dans la Psautier, après le Rappel : « Oui, Mes serviteurs gens du bien hériteront de la terre. »[15]

وَقَالُوا الْحَمْدُ لِلَّهِ الَّذِي صَدَقَنَا وَعْدَهُ وَأَوْرَثَنَا الْأَرْضَ نَتَبَوَّأُ مِنَ الْجَنَّةِ حَيْثُ نَشَاء فَنِعْمَ أَجْرُ الْعَامِلِينَ

« Et ils diront: « Louange à Dieu qui a, pour nous, réalisé Sa promesse et
nous a fait hériter de la terre ! Nous allons nous installer dans le Paradis où nous voudrons
»[16]

3. AL-‘INJIL :

L’Evangile a été révélé à notre maître Jésus (‘‘Issa) (psl):

وقفّينا بعيسي ابن مريم وآتيناه الإنجيل

 

«Nous les avons fait suivre de Jésus fils de Marie et Nous lui avons apporté l’Evangile. »[17]

L’Evangile confirme la Torah et contient des lois :

وَقَفَّيْنَا عَلَى آثَارِهِم بِعَيسَى ابْنِ مَرْيَمَ مُصَدِّقًا لِّمَا بَيْنَ يَدَيْهِ مِنَ التَّوْرَاةِ وَآتَيْنَاهُ الإِنجِيلَ فِيهِ هُدًى وَنُورٌ وَمُصَدِّقًا لِّمَا بَيْنَ يَدَيْهِ مِنَ التَّوْرَاةِ وَهُدًى وَمَوْعِظَةً لِّلْمُتَّقِينَ

وَلْيَحْكُمْ أَهْلُ الإِنجِيلِ بِمَا أَنزَلَ اللّهُ فِيهِ

 

« Nous lui avons donné l’Evangile où il y a guidée et lumière, en tant que confirmateur de ce qu’il y avait devant lui du fait de la Torah. »

« Que les gens de l’Evangile jugent d’après ce que Dieu y a fait descendre ! »[18]

4. AL-QOUR’AN :

تَنزِيلُ الْكِتَابِ لَا رَيْبَ فِيهِ مِن رَّبِّ الْعَالَمِينَ

« La Révélation du Livre, nul doute là-dessus, émane du Seigneur de l’univers. »

 [19]

تَنزِيلُ الْكِتَابِ مِنَ اللَّهِ الْعَزِيزِ الْحَكِيمِ

« La révélation du Livre vient d’Allah, le Pu’Issant, le Sage. »[20]

Il a été révélé à notre maître Muhammad (pbsL) partie par partie :

إنّا نحن نزّلنا عليك القرآن تنزيلاً

 

« Nous avons fait descendre sur toi le Qour’an partie par partie.  [21]

Haut du formulaire

Bas du formulaire

وَمُصَدِّقًا لِّمَا بَيْنَ يَدَيَّ مِنَ التَّوْرَاةِ وَلِأُحِلَّ لَكُم بَعْضَ الَّذِي حُرِّمَ عَلَيْكُمْ وَجِئْتُكُم بِآيَةٍ مِّن رَّبِّكُمْ فَاتَّقُواْ اللّهَ وَأَطِيعُونِ

« Nous t’avons fait descendre le Livre en toute vérité, confirmant ce qui l’a précédé du Livre et le dominant. »[22]                                      

En conclusion, on peut donc rappeler que nous Musulmans croyons à tous les livres révélés par Allah aux Prophètes tels qu’ils ont été révélés sans aucune alternation ni ajout.

Un manquement dans la croyance des livres reviendrait à une négation partielle du Noble Coran et donc conduirait vers la mécréance. Autrement dit on ne peut que réaffirmer qu’un Musulman ne peut être croyant que s’il atteste la véracité des missions prophétiques précédant Muhammad al Mustafa (pbsL) tout autant qu’il croit au sceau des Messagers et Prophètes et des livres révélés.

Mohamed Roussel


[1]  Saint Coran, sourate 57 al Hadid– le Fer, verset 25.

[2] Saint Coran , sourate 13 ar-Rad – le Tonnerre – verset 39.

[3] Rapporté par l’Imam Ahmad.

[4] Sahih Ibn Hibban.

[5] Saint Coran, sourate 53 – an-Najm (l’Étoile), versets 33 à 42.

[6] Saint Coran, sourate 87 al -A’la (Le Très-Haut), versets 14 à 19.

[7] Ibn Hibbân et Al-Hâkim.

[8] Saint Coran, sourate 87 al- A’la (le Très-Haut), versets 18 & 19.

[9] Saint Coran, sourate 53 al-Najm (l’Étoile), versets 36 à 40.

[10] Source : Les Compagnons du Prophète (Hayat-Assahaba)-Mouhammad Youssef Al-Kandahlawi – Volume II ; traduction Fawzi Chaaban ; Éditeur : Dar El Fikr, page 334.

[11] Saint Coran, sourate 5 al- Maidah (le Festin), versets 43 à 45.

[12] Saint Coran, sourate 7 al- Araf (Pont entre le Paradis et l’Enfer), verset 157.

[13] Saint Coran, sourate 48 al- Fath (laVictoire), verset 29.

[14] Saint Coran, sourate 17 al-Isra (le Voyage Nocturne) verset 55 et an-Nisa 4 (les Femmes),verset 163.

[15] Saint Coran, sourate 21 al-Anbiya (les Prophètes), verset 105.

[16] Saint Coran, sourate 39 az-Zumar (les Groupes), verset 74.

[17] Saint Coran, sourate 57 Al-Hadid (le Fer), verset 27.

[18] Saint Coran, sourate 5 al- Maidah (le Festin), versets 46 & 47.

[19] Saint Coran, sourate 39 az-Zumar, verset 1.

[20] Saint Coran, sourate 40 Ghafir, verset 2.

[21] Saint Coran, sourate 76 al-Insan, verset 23.

[22] Saint Coran, sourate 5 al- Maidah, verset 48.

 

Articles liés

Tags

Partager

Exprimez-Vous