La meilleure eau du monde : l’eau de Zam-Zam

Jan 22, 2011 par

La meilleure eau du monde : l’eau de Zam-Zam

L’histoire de l’eau de Zam-Zam est très connue puisqu’elle remonte à l’époque du prophète Abraham et de son fils Ismaël (que le salut et la paix soient sur eux).

D’abord, sur l’ordre d’Allah (le Très Miséricordieux), le prophète Abraham (sur lui le salut et la paix) devait emmener son épouse Hadjar et son fils nouveau-né Ismaël hors d’Egypte afin de les conduire du côté de La Mecque où se trouve actuellement la Ka’ba.
Ensuite, il les laissa sur place et repartit aussitôt vers l’Egypte. Il les abandonna dans cet endroit désertique avec très peu de nourriture. À première vue, cela semblait les conduire à une mort certaine. Mais voilà, c’était l’ordre divin, et Allah n’allait sûrement pas les abandonner à leur sort.

Le très peu d’eau et de nourriture qu’elle avait apportées avec elle se termina. Qu’allait-elle faire ? Comment survivre ? Son bébé commença à pleurer ; elle le laissa sur place et courut du Mont Safa vers le Mont Marwa sept fois de suite (d’où les sept allées et venues entre Safa et Marwa effectuées lors du pèlerinage), en espérant voir des caravanes passer. Mais rien. Les pleurs causés par la faim de son fils s’amplifiaient pour devenir des hurlements. Elle sentait au plus profond d’elle son impuissance, que rien ne dépendait d’elle. Alors, elle s’agenouilla et se tourna vers Allah pour Le prier et Le supplier. Puis les cris de son bébé cessèrent : que se passait-il ?
Elle s’arrêta de courir d’un mont à l’autre pour se diriger vers son enfant. Elle était très angoissée, ayant peur qu’il lui soit arrivé quelque chose d’effroyable ; et lorsqu’elle arriva sur place, elle trouva au pied de son fils une source qui jaillissait.

Elle était stupéfaite et étonnée, et même si émerveillée que tout à coup elle s’exclama :
«  Zam ! … Zam !… (Arrête ! Arrête !…) » pour que l’eau ne disparaisse pas.
Hadjar entoura tout de suite l’eau avec du sable et en but à pleine gorgée jusqu’à étancher sa soif. Plus elle remplissait son outre, plus l’eau jaillissait ; plus elle buvait l’eau et plus sa faim et sa soif étaient satisfaites. Elle remercia Allah pour Sa grande bonté.

Voilà l’histoire de l’eau de Zam-Zam. Aujourd’hui, à La Mecque, près de la Ka’ba, se trouve le « puits d’Ismaël » d’où est apparue l’eau bénite. Mais cette eau particulière est aussi consécutive à l’invocation (dou’a)suivante qu’avait faite le prophète Abraham lorsqu’il laissa sa femme et son fils dans le désert. Cette invocation est celle-ci :

« Ô notre Seigneur, j’ai établi une partie de ma descendance dans une vallée sans agriculture, près de Ta Maison sacrée [la Ka’ba], – ô notre Seigneur – afin qu’ils accomplissent la Salat. Fais donc que se penchent vers eux les cœurs d’une partie des gens. Et nourris-les de fruits. Peut-être seront-ils reconnaissants? » (Coran, sourate Ibrahim, 14/37)

À une certaine époque, le clan des Jourhoumi gouvernait cette région et en raison du mauvais comportement et de la désobéissance de ce clan envers Allah, l’eau de Zam-Zam vint à s’assécher.
Jusqu’au jour où le grand-père de notre prophète Muhammad ( ) fit un rêve dans lequel il voyait l’endroit où se trouvait le puits de l’eau de Zam-Zam. Ce rêve plein d’espoir montra à Abdul Muttalib où creuser et où trouver cette source qui à nouveau allait rejaillir ; ainsi c’est à partir de ce jour-là que les pèlerins de retour de leur pèlerinage amènent l’eau de Zam-Zam à leurs familles, à leurs amis, à travers le monde entier, et pour cette raison elle reste unique.
LES RECHERCHES EFFECTUÉES AU SUJET DE ZAM-ZAM
 

Il y a trente-cinq ans de cela, un institut fut créé pour effectuer des recherches sur le puits de Zam-Zam. Le Président de cet institut, le professeur Zekai Sen, déclara ceci :

« J’étais croyant, mais depuis que j’ai effectué des recherches sur l’eau de Zam-Zam, ma foi a augmenté et j’ai pu constater qu’il y avait beaucoup de choses que la science n’arrivait pas à expliquer, et ce que la science ne pouvait expliquer c’est la foi qui s’en est chargée. »

Le Professeur Sen semblait étonné de la forme particulière qu’avait le puits de Zam-Zam. En effet, il avait vu d’autres puits précédemment, mais celui-ci semblait avoir une forme singulière qui lui était propre et qui n’existait sur aucun autre puits étant donné qu’il était de forme conique ; même cela faisait penser que ce n’était pas un hasard et que cela devait avoir une signification rationnelle ; effectivement, il s’avéra que cette forme particulière permettait de réguler le débit de l’eau.

Sachant que depuis des milliers d’années, des millions de mètres cube d’eau sont tirés du puits qui mesure 1m50 de largeur. Actuellement, on ne sait pas exactement où se trouve la source de ce puits et on pense que cela ressort du miracle.
Près du puits de Zam-Zam se trouve d’autres petits puits plus ou moins modestes (l’un d’entre eux se nommant Dawud). Le facteur géologique étant important, l’eau de ses puits n’est ni trop minéralisée ni trop salée…Aucune eau ne possède le même taux de minéraux normaux et la même qualité que celle de Zam-Zam. D’après le Professeur Sen, c’est un grand miracle que ces eaux qui sont proches les unes des autres ne possèdent pas les mêmes propriétés que l’eau de Zam-Zam…
Ces dernières années, des millions de pèlerins qui venaient boire ou emmener cette eau racontaient qu’il y avait un réel danger pour qu’elle cesse de s’écouler, mais le professeur Sen ajouta ceci:
« D’après nos prévisions à long terme, nous pouvons dire qu’il n’y a aucun risque que cela arrive. »

L’eau de Zam-Zam est une eau riche en calcium et en magnésium, ce qui est très important. Elle se situe dans la catégorie des eaux dures. D’après certaines études, les personnes consommant ce type d’eau ont beaucoup moins de risque de faire une crise cardiaque.
 L’eau de Zam-Zam contient 366 mg de carbonate au litre alors qu’en temps normal lorsqu’une eau contient 250 mg de carbonate, on dit que c’est une eau gazeuse, donc nous pouvons la définir comme telle. La concentration de sodium et de potassium est stable.
D’après plusieurs scientifiques ayant effectué des tests microbiens, cette eau ne contient aucune bactérie et aucun organisme micro bactérien. Nous pouvons encore beaucoup parler des propriétés de cette eau que nous n’en finirons pas. D’après des sources sûres, nous pouvons citer son utilité, ses propriétés et sa bienfaisance dans l’ordre suivant :

Des recherches ont été effectuées en laboratoire concluant que cette eau, en la comparant à d’autres, détient une quantité amoindrie de souffre.
Selon d’autres recherches, en comparant cette eau à d’autres types, celle-ci s’avère plus nourrissante et contient encore plus de minéraux.

La source de l’eau de Zam-Zam n’a toujours pas été trouvée ; en dépit de la technologie actuelle, nous ne savons toujours pas d’où elle provient. Les autres puits qui sont pourtant proches d’elle ne détiennent aucune de ses propriétés alors que celle-ci se situe à 80 km de la mer. Dans ce contexte, elle n’a aucune possibilité de prendre sa source de là. Comment peut-on expliquer que durant des années son eau ne tarit jamais ; aujourd’hui encore, personne ne peut l’expliquer. On peut seulement dire que d’un puits faisant 1,5m de diamètre une eau en sort, qu’en période de pèlerinage elle subvient à tous les besoins de millions de pèlerins sans jamais diminuer, ni s’assécher.
D’après le rapport du Centre Mondial de la Santé (WHO), l’eau de Zam-Zam est l’eau la plus bénéfique au monde pour l’homme.

LES AUTRES CARACTERISTIQUES
 
-L’eau de Zam-Zam est la bénédiction d’Allah au prophète Abraham, à sa femme Hadjar et à son fils Ismaël (que le salut et la paix soient sur eux).
-L’eau de  Zam-Zam est la représentation authentique d’un des versets.
-L’eau de  Zam-Zam est un des plus grands miracles qu’Allah ait donné  à l’homme.
-L’eau de  Zam-Zam est l’eau la plus bienfaisante du monde ; c’est par l’intermédiaire de l’Ange Gabriel (Jibril : sur lui la paix) qu’elle est sortie de la plus sacrée des terres.
-L’eau de Zam-Zam désaltère.
-L’eau de Zam-Zam est un remède contre les maladies.
-L’eau de Zam-Zam facilite la réalisation de ce pourquoi elle est bue.
-L’invocation que l’on adresse à Allah est acceptée au moment ou l’on boit l’eau de Zam-Zam.
-L’eau de Zam-Zam a la propriété d’enlever les petits péchés.
-L’eau de Zam-Zam est bénéfique pour l’homme.
-L’eau de Zam-Zam a un goût particulier qui lui est propre.
-L’eau de Zam-Zam est le plus beau cadeau et la plus belle offrande.
-Boire l’eau de Zam-Zam fait partie de la Sunna du Prophète Muhammad ( ).
LA BONNE FAÇON DE BOIRE L’EAU DE ZAMZAM
Lorsque l’on boit l’eau de Zam-Zam, il faut se tourner vers La Mecque et entrecouper l’acte en trois respirations, puis dire à chaque interruption «  bismillah », et lorsque l’on a fini on n’oublie pas de dire « alhamdulillah ».
Debout, avec la main droite, en regardant l’eau, on doit faire des invocations (dou’as). Notre Prophète Muhammad ( ) a dit :

« L’eau de Zam-Zam constitue un moyen de guérison pour les malades. Moi, je bois de cette eau et je fais cette invocation :

« Allâhoumma inni as ‘alouka ‘ilmân nâfiâ wa rizqan wâsi’â wa chifâ ‘am min koulli dâ »

« Mon Seigneur, je Te demande un savoir utile, une subsistance abondante et une guérison contre toute maladie. »

Seigneur ! Accorde-nous la possibilité de boire à la source la meilleure des eaux de cette terre.  Puisse-t-elle nous apporter le bien-être et la santé. Amin…

Nejla Baş

Articles liés

Tags

Partager

Exprimez-Vous