Éditorial n°6

Jan 23, 2011 par

Éditorial n°6

 Nous t’avons fait une révélation comme Nous fîmes à Noé et aux prophètes après lui. Et Nous avons fait révélation à Abraham, à Ismaël, à Isaac, à Jacob, aux Tribus, à Jésus, à Job, à Aaron et à Salomon, et Nous avons donné le Zabour à David. » (Coran, An-Nisa, 4/163)

Chers lecteurs,

Le mot « révélation » signifie en langue arabe « informer secrètement » (wahy). Allah le Très-Haut, en effet, a usé de cet aspect particulier pour révéler aux prophètes la mission particulière à laquelle ils étaient préparés de toute éternité. Qu’il s’agisse de Noé, de Moïse, de David, de Jésus (que la paix soit sur eux) ou de Muhammad (pbsl), le socle commun est une parole révélée (ou informée) secrètement et une écoute particulière de la part des réceptacles, à savoir des hommes choisis par Allah le Très-Haut pour recevoir cette parole. Force est de constater que toute révélation amène son lot de secrets et de choses claires, manifestée au grand jour ou appréhendée dans un sens caché. Allah le Très-Haut a choisi le mode révélationnel pour s’adresser à l’humanité. Étant l’Exalté, l’homme ne peut Le voir et vivre (cf. épisode de Moïse), aussi préféra t-Il ce mode particulier pour s’adresser à l’humanité : Torah, Psaumes, Évangile et enfin Coran. Allah le Très-Haut a parlé et le prophète a écouté et transmis cette parole divine. Alors se pose la question : Quand est-il de nous, simples croyants, mais héritiers de cette révélation, ne sommes-nous pas aussi au bénéfice de cette parole divine ? Oui, mille fois oui, car en écoutant ou en psalmodiant le Saint Coran, nous laissons la révélation nous pénétrer profondément et agir dans nos sens éveillés, tel le Prophète Muhammad (pbsl) qui avait agi de la sorte durant sa mission prophétique. En d’autres termes, être musulman, c’est bénéficier de la dernière révélation, celle qui nourrit notre vie et la mène à la perfection ; révélation vivante qui donne à chaque chose une réelle signification et qui entreprend de poser constamment un nouveau regard sur le monde et de le transformer : de la corruption à l’honnêteté, de la peine à la joie, du doute à la certitude.

Dans ce numéro, Islam Magazine se penche sur le sens de la révélation ou plutôt sur les diverses significations que ce terme peut engendrer en matière linguistique. Assurément, la révélation est à même de nous « révéler nous-mêmes » car, bien que dévoilée premièrement aux prophètes, n’est-elle pas nôtre aujourd’hui pour que nous vivions selon ses préceptes,  pour que nous ressentions aussi ce qu’a ressenti le Prophète (pbsl ) lors de chacune de ses manifestations. Tous les épisodes de sa vie bénie ont contribué à nous faire partager, pour l’éternité, cette force qui l’a maintenue durant ces 23 années où la parole divine s’est faite révélatrice.

Être à l’écoute de la révélation, c’est être attentif à la voix d’Allah le Très-Haut qui nous parle aussi personnellement, dans un sens d’appropriation qui fait toute l’originalité d’une parole révélée et vivante. Allah le Très-Haut nous parle secrètement, du plus profond de notre cœur, tel est le sens de « wahy ».

Que la paix soit sur vous.

Musa Belfort (Directeur de la rédaction)

Articles liés

Tags

Partager

Exprimez-Vous